En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus OK
Dossier pratique : Le four : découvrez les clés pour une bonne utilisation?!

Dossier pratique :
Le four : découvrez les clés pour une bonne utilisation?!

Besoin d'un conseil ?

"Besoin d'un conseil ? Vous pouvez aussi appeler le magasin à côté de chez vous, ça ira plus vite"

Contacter votre magasin

Le four : découvrez les clés pour une bonne utilisation?!


Comment choisir, entretenir et utiliser son four??

La cuisine d’aujourd’hui renferme une quantité d’appareils électroménagers de toutes sortes. Le four fait partie des indispensables dont la popularité ne se dément pas. Il permet de donner vie à une multitude de recettes, des plus simples aux plus sophistiquées, d’où l’importance de savoir comment choisir, entretenir et utiliser son four.

 

Comment choisir son four??

Choisir son four constitue une décision cruciale qu’il ne faut pas prendre à la légère. Plusieurs critères sont à prendre en considération comme les différents types proposés à l’heure actuelle et celui qui correspondra le mieux à vos attentes. La place allouée au sein de la configuration de la cuisine n’est pas non plus à négliger.

Les différents types, selon les besoins

Il existe une multitude de modèles, mais il est possible de les répartir en trois grandes catégories :
  • Les traditionnels ;
  • Les multifonctions ;
  • Les combinés.
Comme son nom l’indique, le traditionnel est surtout utilisé pour des cuissons simples comme celle de la viande ou du poisson. Idéal pour ceux qui recherchent une utilisation simplifiée, il permet de cuisiner des plats basiques comme les pizzas ou les quiches. Il se caractérise par la présence de deux résistances en haut et en bas de l’appareil. Choisir son four en se penchant vers le type multifonctions offre une multitude de possibilités. Doté d’une troisième résistance tournante située au milieu de l’appareil, il est recommandé si l’on veut faire cuire un délicieux rôti, par exemple. Son principal inconvénient est qu’il consomme beaucoup d’énergie et qu’il peut demander une dépense conséquente. Enfin, le combiné, ou micro-ondes combiné, est réputé pour son efficacité. Il permet d’effectuer plusieurs tâches simultanément, car il associe les fonctionnalités des catégories précédentes. Son principal point fort est qu’il réunit les fonctions four et micro-ondes, ce qui est très pratique pour faire décongeler les aliments ou faire chauffer les plats pré-cuisinés. Il peut aussi jouer un rôle de déshydrateur. Plus grand qu’un micro-ondes classique, le combiné offre une plus grande surface pour une utilisation optimale.

La configuration

La taille et la configuration dépendent de la cuisine qui l’accueillera. En fonction de l’espace dont on dispose, il faudra choisir son four entre deux types : ceux dits « libres » et ceux dits « encastrables ». Aussi dénommés à pose libre, les modèles libres sont en général des modèles miniatures. Leur principale distinction est qu’ils sont déplaçables. Ils présentent plus ou moins les mêmes caractéristiques que les appareils classiques, mais leur capacité est moins importante. Ils peuvent être entreposés sur une étagère ou sur le plan de travail, comme c’est le cas du modèle posable de Brandt dont la capacité est de 50 litres. Les mesures d’un encastrable doivent correspondre à l’espace laissé libre pour son emplacement dans la cuisine. C’est pourquoi il est nécessaire d’anticiper et de relever ces mesures au préalable de l’achat d’un nouvel appareil. Idéal pour réaliser des préparations volumineuses, ce type offre en règle générale davantage de fonctionnalités que les fours libres et ils fonctionnent aussi bien avec l’électricité qu’avec le gaz. Le modèle encastrable de la ligne Absolute de Whirlpool utilise, quant à lui, l’énergie électrique.

 

Après avoir réussi à choisir son four, comment l’entretenir??

L’élément clé pour bien l’entretenir est très simple, il s’agit du nettoyage. Toutefois, le nettoyage d’un four diffère de celui des autres appareils électroménagers. Pour optimiser le résultat, il est nécessaire de connaître certaines règles de base comme la régularité et le procédé idoine.

La régularité

Pour bien entretenir son appareil, il est nécessaire d’y jeter un coup d’œil de temps en temps pour vérifier son état. De plus, il est recommandé de le nettoyer régulièrement. Vérifier après chaque utilisation qu’aucun aliment ne s’est renversé et, le cas échéant, nettoyer la tâche qui en résulte permet d’avoir un four bien entretenu. N’attendez pas qu’il soit très sale pour vous y mettre, intégrez ces réflexes à votre quotidien pour qu’ils deviennent une habitude. Voici quelques techniques pour nettoyer efficacement votre appareil :
  • Nettoyage manuel ;
  • Nettoyage à l’aide d’une pyrolyse ;
  • Nettoyage à l’aide d’une catalyse.
Pour nettoyer manuellement votre four, il est conseillé d’utiliser un produit à base de bicarbonate de soude auquel il faudra ajouter du sel et du vinaigre blanc. Munissez-vous d’une éponge imbibée de ce mélange pour récurer votre appareil. Un nettoyage par pyrolyse consiste à le faire chauffer à une température très élevée, aux alentours de 500 °C. Les débris et les restes seront alors transformés en cendre. Il suffira ensuite de les ramasser. La catalyse reprend les mêmes principes que la pyrolyse. La différence, c’est qu’elle a lieu durant la cuisson et qu’elle consomme moins d’énergie (200 °C au lieu de 500).

Le bon procédé

Pour bien l’entretenir, il faut suivre et respecter des étapes bien précises. Ainsi, certains gestes sont à privilégier, et d’autres à proscrire, pour garder son appareil en bonne condition. Dégraisser régulièrement votre appareil est un bon moyen de conserver aussi longtemps que possible son état initial. Le dégraissage est également une solution pour éviter que les goûts et les odeurs se transmettent d’un plat à un autre. Pour réussir cette opération, vous pouvez utiliser les produits dégraissants en vente sur le marché ou fabriquer vous-même un mélange à base de bicarbonate de soude. Cependant, il ne suffit pas de nettoyer uniquement la vitre. Pour une utilisation optimisée, il est également très important de penser à passer un coup d’éponge sur la grille ou sur la plaque. Enfin, certains gestes comme placer des ustensiles sur la sole, par exemple, sont à proscrire. Évitez également de cuire vos plats à une température non préconisée.

 

Après avoir réussi à choisir son four, comment l’utiliser correctement??

Il doit être utilisé selon des règles bien définies, que ce soit à travers la lecture de son manuel d’utilisation ou une simple question de bon sens. Une fois ces bonnes habitudes prises, il est très facile d’utiliser son appareil pour cuisiner des plats savoureux.

Lire la notice d’utilisation

Comme pour tout autre appareil électroménager, le premier réflexe à avoir après acquisition est de lire attentivement le manuel d’utilisation. Cela permet de savoir avec certitude ce qu’il convient de faire pour la mise en place, les accessoires, etc., ou à l’inverse, les choses à ne pas faire. Après avoir lu cette notice, utiliser votre nouveau four sera plus facile et moins contraignant.

Connaître le mode de cuisson adéquat

Selon les recettes, différents modes de cuisson sont préconisés. Ne pas respecter ces prescriptions peut conduire à une défaillance de l’appareil. En effet, mal doser la température peut entraîner un surplus de débris ou faire déborder les aliments sur les parois. Outre la température, il est également important de connaître le temps de cuisson nécessaire au plat que l’on souhaite cuisiner. Généralement, les cuissons de longue durée sont associées à une température basse et vice versa. Ce genre d’informations figure sur la recette. Les revues et magazines de cuisine peuvent parfois apporter des renseignements complémentaires.